Catégorie des archives: Divers

  • 0

Sortie socio-esthétique!

Le mardi 2 février 2021, dans le cadre d’un partenariat avec l’école fournier, une première après-midi a été organisée autour de la socio-esthétique. Le but de ce projet, est de permettre aux femmes prises en charge par notre association de faire une pause dans leur parcours de vie pour un instant de bien-être.

Convivialité, douceur, apaisement étaient au rendez-vous.

Nous remercions chaleureusement l’école Fournier pour leur accueil et leurs doigts de fées !

Et bien sûr, on s’est dit à très vite.


  • 1

NOS JEUNES HUDETTES DECOUVRENT LE HIP-HOP!

Dans le cadre du projet Respirations coordonné par Marine SEMERY et Sarah SCHUFFENCKER en lien avec les trois réseaux associatifs : Les Petits Débrouillards, Culture du Cœur et la Fédération des Acteurs de la Solidarité, un après-midi découverte de la danse HIP-HOP a été proposé à nos jeunes résidents.

Les enfants ont appris quelques pas de base du Hip-Hop grâce à Zara, une danseuse professionnelle. L’atelier de deux heures s’est déroulé au studio de danse LE FOTOMAT à Clermont-Ferrand.

Nos jeunes résidentes du service HUDA (Hébergement d’Urgence pour Demandeurs d’Asile) ont fait connaissance avec d’autres enfants d’une autre structure et ont apprécié découvrir cette nouvelle culture artistique.

D’autres activités seront à venir dans le cadre du projet Respirations.


  • 1

ELYSIUM : Un chantier bénévole agricole sur l’impluvium de Volvic et à destination des résidents de CeCler!

Les résidents de l’association CeCler sont engagés dans un nouveau projet nommé « Elysium ». C’est une parcelle de 4.000 m2 sur l’impluvium de Volvic qui a une vocation agricole. Dans un premier temps les résidents vont planter des arbres fruitiers, délimiter des carrés potagers, ajouter des plants de framboisiers… dans un second temps, ils entretiendront ce terrain. Durant ces étapes, ils seront aussi évalués. Ce chantier bénévole a pour but pour les résidents de développer des compétences professionnelles et de pouvoir les transposer dans d’autres métiers.

Ce chantier bénévole débutera dès la fin du mois de février. Actuellement l’entreprise Guittard aménage le terrain. Un de nos résidents du centre provisoire d’hébergement (CPH) Matin MERHABI, participe au terrassement (aménagement du parking et du chemin central dans la parcelle). Cela lui donne l’opportunité de découvrir le marché du travail et de bénéficier de l’expertise de l’entreprise.


  • 1

CLAP DE FIN SUR UNE SEANCE DE COURT METRAGE AUX LHSS!

Afin de faire vivre le Festival du Court Métrage malgré les conditions sanitaires particulières, plus de 200 films ont été proposés du 28 Janvier au 6 Février à visionner en ligne. Alors pendant une semaine, le festival du court métrage s’est invité aux LHSS : 1 jour = 1 court-métrage !

Du rire, de l’émotion, du questionnement aussi, les séances ont permis aux résidents de s’évader et de passer un bon moment ensemble. Entre polar et sujets de société, nous aurons eu une tendresse particulière pour le court métrage « Confinés Dehors » de Julien Goudichaud, qui met en lumière le confinement du printemps 2020 vécu par les sans domicile fixes à Paris.

Et comme nous sommes encore des grands enfants, mercredi après-midi a été consacré au visionnage de la séance « Enfant ». Lendemain de chandeleur oblige, la séance a été accompagnées des bonnes crêpes que Philippe et Evelyne nous ont préparé.


  • 2

Chantiers CeCler « S’insérer par le bénévolat!» .

Motivée, engagée, une nouvelle équipe de CeCler a participé pour la deuxième fois à l’organisation de la quatrième de Xathlétics,  les 23 et 24 janvier 2021 !!!

Grand meeting d’épreuves combinées français monté par l’ASM Athlétisme, cette compétition a lieu chaque année au stade Jean Pellez.

Afin d’assurer le bon déroulé des compétitions tout au long du week-end, l’équipe de CeCler a assuré, au côté des autres bénévoles, le montage et démontage des installations avant et après les épreuves.                      

Ce travail a nécessité pour chacun d’acquérir rapidement des connaissances techniques spécifique à la pratique de l’athlétisme. Ils ont su aussi faire preuve de qualités et de savoirs faire qu’ils vont pouvoir mettre en valeur pour leur projet d’insertion professionnelle à l’aide de l’attestation qui leur a téé remise à l’issue :

  • Travail en équipe (54 personnes)
  • Disponibilité
  • Efficacité et rapidité tout en état précis dans l’exécution des tâches
  • Respect des consignes et apprentissage rapide des contraintes techniques de ce sport
  • Régularité dans l’effort durant toute la durée de l’évènement.

Un week-end riche en travail, partage, échange que chacun a pu apprécier.


  • 2

Chantier CeCler « S’insérer par le bénévolat! »

Chantier CeCler « S’insérer par le bénévolat »

Vendredi 29/01/2021, 7 résidents / Jardiniers des Clos ont participé à une action bénévole à l’initiative du CEN (Conservatoire d’Espace Naturels d’Auvergne) avec la participation de l’association ASCOT (Association pour la sauvegarde des Côtes de Clermont-Chanturgue). Cette action s’inscrit dans le cadre des Chantiers CeCler « S’insérer par le Bénévolat ».

Par un temps hivernal et capricieux, la journée a commencé au Jardin des Clos pour se poursuivre sur les hauteurs de Clermont-Ferrand, plus précisément sur les Côtes de Clermont.

L’objectif était d’une part de mener une action de valorisation du patrimoine historique des Côtes de Clermont, en dégageant de sa végétation un muret de pierres sèches datant du moyen-âge. D’autre part, il s’agissait de prélever des petits arbres et des arbustes, destinés à être réimplantés sur une autre zone naturelle gérée par le CEN. En effet, depuis la fin de son exploitation par l’homme au début de la révolution industrielle, la nature a repris ses droits et le site des Côtes de Clermont est maintenant un espace naturel protégé pour sa biodiversité.

Cette journée s’est déroulée en plusieurs temps :

  • En premier lieu, des activités ludiques ont été proposées aux résidents pour les sensibiliser sur l’importance de la protection de la biodiversité et notamment sur la symbiose de la faune et la flore. L’éducatrice à l’environnement du CEN a pour cela fait passer son message en faisant un parallèle entre l’écosystème nécessaire au bon développement du « Jardin des Clos », et celui qui existe dans un espace naturel plus vaste, tel que les Côtes de Clermont.
  • Ensuite, à notre arrivée sur la zone d’intervention, l’histoire de l’exploitation des Côtes de Clermont jusqu’à nos jours a été exposée aux résidents par des adhérents de l’association ASCOT. S’en est donc suivi des échanges concernant les différentes époques d’occupation du site et de son utilisation par l’homme, pour enfin devenir de nos jours un espace naturel protégé (vignes, vergers, culture, zone de pâturage).
  • Après cela, bien que les apports théoriques soient fort enrichissants et intéressants, il a fallu passer à la pratique. Les résidents et leurs accompagnatrices, équipés d’outils divers et d’un peu d’huile de coude ont :
  • Débarrasser / Nettoyer un muret en pierres sèches envahi par des arbustes et de la végétation.

et

  • Prélever des végétaux (petits arbres et arbustes). Une trentaine de plants environ.
  • Enfin, sur le chemin du retour le groupe s’est baladé sur des sentiers balisés, avant de d’arriver sur un site abritant les vestiges d’un temple gallo-romain découvert à la fin des années 50 par un professeur de dessin clermontois (Paul EYCHART)

Le temps frisquet et maussade tout au long de la journée n’a pas entaché la bonne humeur du groupe et son implication à la tâche. Les résidents étaient ravis de ce moment passé au grand air, qui a été pour eux, riche en échanges et en apprentissages. Ils ont été félicités par les agents du CEN et de l’ASCOT pour leur investissement et leur engagement. Des attestations de participation qu’ils pourront valoriser dans le cadre de leurs démarches d’insertion, leurs ont été remises.

Ce chantier CeCler « S’insérer par le bénévolat » est une autre action réussie.  Il démontre encore une fois, l’intérêt d’ouvrir sur le monde extérieur tout au long de notre accompagnement, les personnes que nous accueillons.


  • 0

Des séances de Sophrologie aux LHSS!

Anna AGLIOTI, auxiliaire de vie aux LHSS et certifié depuis l’an dernier en sophrologie, anime dorénavant des séances pour nos résidents. Ces séances se déroulent en collectif (un dimanche matin par mois), et en individuel sur rendez- vous (deux mercredi après- midi par mois). La première séance s’est déroulée dimanche 31 janvier 2021 et a réuni 5 résidents, qui en ont tous fait des retours très positifs.

Pouvoir mettre en place de la sophrologie au sein de l’établissement est en effet une réelle opportunité, plus-value pour les résidents, leur permettant ainsi d’ apprendre à être à l’écoute de leurs émotions, de leur corps, et in fine de favoriser un apaisement physique et mental. Il est, en ce sens, un formidable « outil », support, pour le personnel, dans l’accompagnement médico- social des résidents .

Merci Anna !


  • 0

Merci Alain!

Alain Waldmann, notre vice président et membre du Conseil d’Administration depuis le 10.03.05, a souhaité tourner une page, après

15 années de bons et loyaux services, afin de se consacrer à de nouvelles aventures.

Un exercice toujours difficile à mener quand on a vécu et passé autant d’années à servir une association qui lui tenait à coeur et où il était très apprécié.

Nous le remercions très sincèrement pour toutes ces années et lui souhaitons le meilleur pour la suite.

Muriel Radal, membre du CA et bénévoles actives auprès des équipes et des résidents, a été élue à l’unanimité à ce nouveau poste.


  • 0

ALERTER et ÉVACUER !!!

Lors d’informations collectives, l’ensemble des jeunes du Rivaly a été formé aux conduites à tenir en cas d’incendie. Des extincteurs seront installés dans l’ensemble des appartements et un livret de sécurité reprenant les principales règles leur a été remis.

Peut-être avons-nous ouvert de nouvelles vocations. A nos futurs pompiers !!


  • 0

Nouvelle Vie, Nouveaux Objectifs!

C’est une nouvelle vie pour les réfugiés du centre provisoire d’hebergement de Pessat-Villeneuve avec pleins d’objectifs atteints.

Å travers le soutien de l’ensemble des parties prenantes , nos réfugiés ont pu avoir leurs propres logements ainsi que des emplois pérennes et pleins d’autres choses .

On vous laisse découvrir la vidéo .


  • 0

Les ateliers « paperasse et compagnie » repartent sur les chapeaux de roue

Jeudi 19 Janvier  s’est déroulé le 1er atelier « paperasse et compagnie » de l’année 2021. Cet atelier, animé par Anne Laure MATRAS et intitulé Mon logement: mes envies, mes besoins, a suscité un réel engouement chez les participants de part son côté ludique et interactif. En effet, à base de vignettes, les résidents devaient sélectionner celles qui représentaient leur logement idéal. S’en est suivi ensuite des informations sur, entre autres :

  1. La mise en adéquation, les écarts possibles entre son budget et son logement « idéal »,
  2. Comment cibler sa zone de recherche (commerce, école, parc…)
  3. La visite du quartier (comment s’y prendre) et du logement (que doit on regarder en priorité)…,

Tout ceci dans une ambiance studieuse et joyeuse. Vivement dans 15 jours, pour un nouvel atelier… 


  • 0

La galette… Trop chouette !

Encore une belle après-midi alléchante :

La galette… Trop chouette !

À Artémis, on n’oublie pas qu’au mois de Janvier, c’est l’Epiphanie !

Alors, avec une poignée d’enfants on se met au fourneau : lecture de la recette, apprentissage des quantités et c’est parti pour la réalisation ! Et, c’est, bien sûr, sans oublier de déposer une ou deux fèves ! Voilà comment associer l’apprentissage au plaisir !

Une fois les galettes sorties du four, c’est le moment de vérité ! Qui va hériter du titre de roi ou reine ? 

Il semble même qu’un veilleur ait bien failli y laisser une dent !